Métope                                          

Décor Architectural

L'architecture du XIXè siècle a profondément marqué l'identité de la ville par les grands aménagements d'urbanisme qui lui donnent le plan que nous connaissons aujourd'hui. Le décor architectural de terre cuite produit en série s'est développé sur les façades du début du sciècle et donnent à la ville une identité particulière et unique en France.

Architecture

 Au début du XIXè siècle, le décor de terre cuite produit en série connaît une courte "heure de gloire" auprès des architectes et des commanditaires privés. Dans tous les quartiers, quelques façades monumentales, ornées de pilastres cannelés,  fines colonnes ou frises végétales suffisent à donner aux rues de Toulouse une identité originale et unique en France.

Sculpture

La sculpture est intimement liée à l'histoire et au patrimoine toulousain. Depuis la construction des grandes églises du Moyen-âge, de prestigieux ateliers de sculpteurs ont laissés leur empreinte artistique dans l'architecture de la ville. Le dynamisme de ces artistes, architectes, académiciens, professeurs à l’école des Beaux-Arts font de Toulouse une grande ville de la sculpture.

Moulage 

Le moulage est à la base de la production d'ornements en terre cuite. La technique ancienne du moule-à-pièce en plâtre permet d'éditer en série tous types de sculptures en terre mais aussi en cire pour la fonderie d'art.  L'évolution des techniques et la création d'une classe d'ornementation à l'école des Beaux-Arts en 1825 ont favorisés le développement de l'art industriel à Toulouse.

 


Dernier article

 

La dynastie Virebent, très beau livre de Nelly Desseaux qui retrace l'histoire de la manufacture des frères Virebent. Textes et illustrations de grande qualité, enfin un ouvrage pour valoriser le décor de terre cuite et l'architecture du XIXè siècle à Toulouse et dans sa région.